Archives par mot-clé : Italie

La restauration et l’étude de la Maestà de Simone Martini : une collaboration entre conservation et archéologie

Jean Bernard a effectué son stage de 4e année d’École des chartes, en octobre-novembre 2017, à la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per le province di Siena grosseto e Arezzo (Italie).

La Maestà de Simone Martini, située dans la salle principale du Palazzo Pubblico de Sienne, a fait l’objet d’une restauration sous la surveillance de la Surintendance pour les biens culturels des provinces de Sienne, Grosseto et Arezzo, 25 ans après une restauration structurelle très importante qui a stabilisé les principaux facteurs de dégradations. La restauration de 2017 s’inscrit dans une continuité, avec le suivi d’Alessandro Bagnoli déjà présent lors de la précédente restauration, tout comme le restaurateur Massimo Gavazzi, qui avait alors travaillé avec son père Giuseppe Gavazzi. On retrouve également la même ambition de renouvellement des connaissances, à travers une collaboration entre services de la conservation et de la recherche1. La particularité de la restauration de 2017 est toutefois d’avoir ouvert davantage le chantier lui-même à des visiteurs (parfois illustres), mais surtout à des chercheurs, notamment dans le cadre d’une collaboration avec les départements d’archéologie et de sciences physiques de l’université de Sienne, dans le cadre de l’étude des poinçons utilisés pour la décoration de cette peinture murale.

Simone Martini, Maestà, 1312-1315, fresque, 7,63 × 9,70 m, Palazzo Pubblico de Sienne (détail)

Continuer la lecture de La restauration et l’étude de la Maestà de Simone Martini : une collaboration entre conservation et archéologie

  1. BAGNOLI A., La maestà di Simone Martini, Cinisello Balsamo (Milano), 1999 ; Simone Martini e « chompagni. », Pinacoteca Nazionale Di Siena, 1985 ; Simone Martini. Atti del convegno (1985), Firenze, 1988. []

Leonardo e Ponte Buriano : Un chantier de restauration avec la Joconde pour toile de fond

Jean Bernard a effectué son stage de 4e année d’École des chartes, en octobre-novembre 2017, à la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per le province di Siena, Grosseto e Arezzo (Italie)1.

C’est dans un coin de Joconde qu’est né l’intérêt pour le Ponte Buriano, ravivé pour les 500 ans de la mort du maître, c’est au creux du paysage vaporeux en sfumato qu’il faut porter son regard, à la gauche de Mona Lisa. Les piles frémissantes d’un pont relient l’épaule du personnage à la montagne qui ferme le tableau, en poursuivant la courbe du drapé rejeté en arrière. D’âpres batailles eurent lieu pour identifier le paysage en général et le pont en particulier : français ? Italien ? Le Ponte Gobbo de Bobbio ? Aujourd’hui, à la suite des travaux de Carlo Starnazzi2, le Ponte Buriano revendique le titre de pont le plus regardé du monde, et un « Museum Leonardo e l’Aretino »3 dédié aux rapports entre Léonard de Vinci et la région d’Arezzo a même ouvert dans la localité le 16 juillet 20164.

Continuer la lecture de Leonardo e Ponte Buriano : Un chantier de restauration avec la Joconde pour toile de fond

  1. Photo de couverture : Le Ponte Buriano (Arezzo), 1240-1277, face ouest. Les becs qui montent presque au niveau du tablier ont été un élément d’identification, de préférence notamment à des ponts français. []
  2. Présentation de Carlo Starnazzi et de ses travaux, suivant des critères géomorphologiques notamment, sur le site dédié au Ponte Buriano http://www.ilpontedellagioconda.it/museo/carlo-starnazzi.html []
  3. Site officiel du Ponte Buriano, page présentant le musée http://www.ilpontedellagioconda.it/museo.html []
  4. Reportage du 12 juillet 2016 par Arezzo Notizie TV sur l’ouverture du « Museum Leonardo e l’Aretino », http://www.arezzotv.net/index.php/tempo-libero/cultura/7378-ponte-buriano-ar-nasce-il-museum-leonardo-e-l-aretino-sabato-16-luglio-l-inaugurazione.html []