Archives par mot-clé : Archives nationales

68 les archives du pouvoir

Parmi les nombreuses manifestations commémoratives des cinquante ans des événements de mai 68, les Archives nationales organisent simultanément deux expositions anniversaire. Ces deux expositions sont organisées de manière complémentaire sur les deux sites : « L’autorité en crise » du 3 mai au 17 septembre 2018 à l’hôtel de Soubise et « Les voix de la contestation » du 24 mai au 22 septembre 2018 à Pierrefitte-sur-Seine.

Tracts et affiches placardés à l’entrée des Archives nationales, rue des Francs-Bourgeois

Continuer la lecture de 68 les archives du pouvoir

Dessiner pour bâtir

Les Archives nationales présentent sur leur site historique de l’hôtel de Soubise, depuis le 13 décembre et jusqu’au 12 mars 2018, une exposition consacrée au métier d’architecte au XVIIe siècle.

Au sein d’une muséographie claire et colorée, dotée d’une belle signalétique, près de 200 pièces d’archives, imprimés, tableaux, objets, issus aussi bien d’archives publiques, de musées français et étrangers que de collections privées, ont été réunis. Les archives proviennent de plusieurs institutions de conservation françaises : les fonds propres des Archives nationales, composés principalement par les fonds du Minutier central des notaires parisiens, les archives de l’Institut de France, de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, les manuscrits et imprimés de la Bibliothèque nationale de France, et quelques documents issus de services d’archives départementales. Ces archives sont d’une grande variété : plans, devis d’ouvrage, marchés, dessins de présentation, dessins de détails, relevés de toisés, lettres, quittances. Les documents figurés, parfois colorés, sont d’une grande beauté et pourraient faire figure d’œuvres d’art de par leur qualités graphiques et esthétiques. Un partenariat a été noué avec le Nationalmuseum de Stockholm qui a prêté de nombreuses pièces d’archives de grande qualité, notamment des plans colorés, vendus sous Louis XIV ou Louis XV, et qui n’avaient jamais été exposées en France.

Vue perspective du château d’Anet, projet non exécuté, Anonyme français, [vers 1623-1625], Papier, graphite, plume et encre brune, lavis rouge, noir, jaune et ocre, Nationalmuseum de Stockholm, THC 2271
Continuer la lecture de Dessiner pour bâtir

« Une expérience du chaos : Destructions spoliations et sauvetage d’archives (1789-1945) » aux Archives nationales

Les Archives nationales présentent, sur le site de Paris Hôtel de Soubise, depuis le 17 mai et jusqu’au 18 septembre 2017, une exposition consacrée aux catastrophes matérielles connues par les archives au cours des différentes bouleversements politiques intervenus depuis plus de deux siècles dans l’histoire de France.


Le parcours de l’exposition s’organise chronologiquement, chacun des cinq espaces marquant les grandes césures de l’histoire de France de l’époque contemporaine : la Révolution et l’Empire, la Révolution de 1848 et la Commune de Paris de 1871, la Première Guerre mondiale et l’entre-deux-guerre, la Seconde Guerre mondiale, l’Occupation et l’après-guerre, qui ont chacun entraîné de lourdes conséquences pour le patrimoine écrit. Cette histoire chaotique est récente au sein de l’historiographie et l’exposition offre un état de la situation et ouvre des pistes de recherches.

Continuer la lecture de « Une expérience du chaos : Destructions spoliations et sauvetage d’archives (1789-1945) » aux Archives nationales

« Accompagnés à jouer ensemble », contrats d’association de ménestrels et histoire du travail à la fin du Moyen Âge

Dans un article de 1977, Jacques Le Goff1 soulignait que, malgré le vaste mouvement d’intégration et de légitimation des professions réprouvées qui a lieu aux XIIe et XIIIe siècles, deux activités demeuraient exclues de la société chrétienne : la prostitution et la jonglerie –que l’on entend ici, par commodité, comme pratique professionnelle de l’art du divertissement2 . Si les études menées depuis sur la prostitution3 ont permis de nuancer l’exclusion des prostituées, en insistant sur la pluralité des discours normatifs à leur égard, l’histoire sociale des jongleurs est encore marquée par les travaux d’Edmond Faral4 , teintés de jugements moraux et d’a priori qui le poussent à établir une distinction et une hiérarchie strictes entre jongleur et ménestrel, dont la pertinence a été largement remise en question, par exemple dans les textes littéraires étudiés par Silvère Ménégaldo5 . Or, les jongleurs sont bien mieux tolérés dans la société médiévale qu’un regard exclusivement porté sur les normes religieuses le donnerait à penser. La création d’une corporation à Paris en 1321, baptisée « communauté des jongleurs et ménétriers », en est l’attestation la plus frappante. Cela revient à reconnaître officiellement l’activité des jongleurs comme un métier, que les statuts qualifient de « science de ménestrandise ». Continuer la lecture de « Accompagnés à jouer ensemble », contrats d’association de ménestrels et histoire du travail à la fin du Moyen Âge

  1. LE GOFF (Jacques), « métiers licites et illicites dans l’Occident médiéval », in Pour un autre Moyen Âge, Paris : Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 1978. []
  2. La question de la professionnalisation pour les jongleurs pose problème et mériterait d’être discutée comme un sujet en soi. []
  3. Voir notamment la synthèse de ROSSIAUD (Jacques), Amours vénales, la prostitution en Occident, XIIe-XVIe siècle, Paris : Aubier, 2010. []
  4. FARAL (Edmond), Les jongleurs en France au Moyen Âge, Paris, Honoré Champion, 1910. []
  5. MENEGALDO (Silvère), Le jongleur dans la littérature narrative des XIIe et XIIIe siècles : du masque au personnage, Paris : Honoré Champion, coll. Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge, 2005. []

« Le secret de l’État. Surveiller, protéger, informer » aux Archives Nationales

Les Archives Nationales, en organisant l’exposition « Le secret de l’État. Surveiller, protéger, informer », présentent pour la première fois un aspect méconnu et souvent fantasmé du pouvoir, grâce à des documents rarement accessibles au public.

Illustration de l'affiche de l'exposition, superposition de portraits de Krzysztof Pruszkowski, Le Président de la République, Fotosynteza (2015)
Illustration de l’affiche de l’exposition, superposition de portraits de Krzysztof Pruszkowski, Le Président de la République, Fotosynteza (2015)

Continuer la lecture de « Le secret de l’État. Surveiller, protéger, informer » aux Archives Nationales