Archives de catégorie : Actualités

Publication du rapport sur le patrimoine bâti d’époque classique de Ngazidja

Un rapport de synthèse et de prospection sur le patrimoine bâti de l’époque classique de Ngazidja (Grande Comore, Union des Comores) vient d’être publié. Il fait suite à une prospection menée en 2019 sur place à Ngazidja. Ce rapport est disponible sur la plateforme HAL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03003628

Ce travail a été mené par Mohamed Hamadi, consultant UNESCO, doctorant en droit public à l’Université de Reims Champagne-Ardennes, ainsi que trois chartistes, Charles Viaut (prom. 2018), Jean Bernard (prom. 2019) et Léo Davy (prom. 2019).

Une conférence de présentation de ce rapport aura lieu à l’Institut national du patrimoine le 15 avril 2021.

 

Photo de couverture : Carte générale de Ngazidja (Grande Comore)

Soutenances des mémoires de master « Technologies numériques appliquées à l’histoire » 2020

Les soutenances des mémoires de master « Technologies numériques appliquées à l’histoire » de la promotion 2019 se dérouleront du vendredi 16 octobre au vendredi 23 octobre 2020.  Les soutenances sont accessibles en ligne via le lien indiqué dans le planning.

Vendredi 16 octobre

10h-11h30 : Gwenaëlle Patat, sous la direction de Jean-Baptiste Camps et de Dominique Stutzmann, « L’étude des livres d’heures à la lumière du numérique. Le cycle de vie des données et des métadonnées – Analyser, Modéliser, Structurer, Visualiser ».

14h-15h30 : Maxime Challon, sous la direction de Thibault Clérice et de Gautier Poupeau, « Les référentiels en institutions patrimoniales : évolution des pratiques et repositionnement. L’exemple des référentiels de l’Institut national de l’Audiovisuel ».

16h-17h30 : Agathe Floderer, sous la direction de Thibault Clérice et de Bernadette Litzschgi,  » La valorisation numérique du fonds patrimonial d’une bibliothèque municipale – Le cas du Fonds patrimonial de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg ».

Lundi 19 octobre

9h30-11h : Jean-Damien Généro, sous la direction de Vincent Jolivet et d’Alix Chagué, « Valoriser le traitement automatique des données : le cas des Ouvriers des deux mondes« .

10h30-12h : Chloé Fize, sous la direction de Jean-Baptiste Camps et de Christopher Kermovant, « Archives et intelligence artificielle : pour un traitement inédit des données historiques, application à la recherche et au patrimoine privé ».

11h15-12h45 : Lucas Terriel, sous la direction de Thibault Clérice et d’Alix Chagué, « Représenter et évaluer les données issues du traitement automatique d’un corpus de documents historiques. L’exemple de la reconnaissance des écritures manuscrites dans les répertoires de notaires du projet LectAuRep ».

10h30-12h : Rebacca Britstow, sous la direction de Gautier Poupeau et d’Oliver Marlet, « Conserver et diffuser les données de la recherche archéologique : le cas de la base de données ICERAMM et
l’application des principes FAIR ».

 

Mardi 20 octobre

15h-16h30 : Caroline Corbières, sous la direction de Thibault Clérice et de Béatrice Joyeux-Prunel,  » Du catalogue au fichier TEI : Création d’un workflow pour encoder automatiquement en XML-TEI des catalogues d’exposition ».

 

Vendredi 23 octobre

10h-11h30 : Alexandre Bartz, sous la direction de Thibault Clérice et de Simon Gabay, « Un corpus de textes français classiques à l’épreuve de la philologie numérique ».

13h-14h30 : Paul Robert, sous la direction de Thibault Clérice et d’Ammar Ayoub, « Le traitement automatique du langage chez Google. Word2vec, un algorithme de machine learning ».

 

Soutenances privées

Morgane Rousselot sous la direction de Thibault Clérice et de Louisa Torres, « Décrire et étudier des collections de collectionneurs. Élaboration d’un modèle de données à partir des manuscrits du marquis de Paulmy. »

Lucie Slavik, sous la direction de Thibault Clérice, Arthur Provenier, Rémy Heme de Lacotte, « L’édition numérique de correspondance, à travers deux applications sur des corpus du XIXe siècle : la correspondance de Frédéric Le Play (CRHXIX) et ELICOM (Labex
OBVIL) ».

Auriane Quoix, sous la direction d’Ariane Pinche et de Béatrice Joyeux-Prunel, « Interopérabilité et diffusion de données en histoire de l’art : implémentation de IIIF au sein du projet VISUAL CONTAGIONS ».

Anne Brunet, sous la direction de Vincent Verdese et de Fabien Zepparelli, « La (ré)informatisation des services d’archives : enjeux et améliorations des reprises de données ».

Mathilde Daugas, sous la direction de Vincent Verdese et d’Isabelle Dion, « Le projet de base de données sur le personnel colonial français des archives nationales d’outre-mer : classement et harmonisation des données ».

Edward Gray, sous la direction de Julien Pilla et de Viviane Cattane, « La conservation et la valorisation du patrimoine audiovisuel dans les bibliothèques des écoles d’art : le cas des captations des ateliers de rencontres de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs ».

Jean-Luc Mirepoix, sous la direction de Thibault Clérice et de Padraic Moran, « Gloss Engine: Construire un projet d’étude collaborative des gloses. »

Soutenances des thèses de la promotion 2020

Les soutenances des thèses de la promotion 2020 des archivistes paléographes auront lieu entre le 2 et le 10 juin 2020. Elles seront présidées par Pascal Ory, professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Contrairement aux années précédentes, elles ne seront pas publiques en raison du contexte sanitaire actuel, mais elles se tiendront à distance, en visioconférence.

Mardi 2 juin

9h-10h30 Mme Sarah Rigaudeau : Rédiger son testament selon le droit canonique au Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) MM. Patrick Arabeyre et Franck Roumy
11h-12h30 Mme Louise Gousseau-Kotwica : Le Décor et le Métier. Lucien Aguettand-Blanc, architecte-décorateur de cinéma (1901-1969) M. Christophe Gauthier et Mme Pascale Goetschel
14h15-15h45 Mme Clémence Becquet : La Compagnie de Fives-Lille. Heurs et malheurs d’un fleuron de l’industrie mécanique et métallique française (1861-1958) MM. Édouard Vasseur et Dominique Barjot
16h15-17h45 Mme Claire Colin-Bazin : Une épopée jésuite sur la Genèse. Traduction et commentaire des trois premiers livres de la Sarcotide de Jacob Masen parue en 1654 MM. François Ploton-Nicollet et Marc Smith

Jeudi 4 juin

9h-10h30 M. Julien Portal : Une paraphrase poétique des miracles du Christ à l’époque de la Réforme catholique : le Thevrgicon sive de miracvlis Christi (1644) de François Vavasseur M. François Ploton-Nicollet et Mme Émilie Seris
11h-12h30 M. Quentin Schoumacher : Le Duc, le Châtelain et le Territoire. La châtellenie d’Allinges-Thonon sous le règne du duc de Savoie Charles II (1504-1536) MM. Guido Castelnuovo et Laurent Perrillat
14h15-15h45 Mme Pia Ragaldiès : Italie, design et politique : fabrique d’un modèle et transferts culturels vers la France (1964-début des années 1990). Étude fondée sur les archives de Gruppo Strum et Studio 65 à Turin  Mmes Agnès Callu et Elena Dellapiana

Vendredi 5 juin

9h-10h30 Mme Alice de Brémond d’Ars : Eugène Renduel : parcours d’un éditeur au siècle des Romantiques MM. Christophe Gauthier et Jean-Charles Geslot 
11h-12h30 M. Pierre-Marie Bartoli : Les Dieux du kiosque. L’apparition des vedettes sportives et les enjeux de leurs représentations dans la presse illustrée française de 1924 à 1939 MM. Christophe Gauthier et Bertrand Tillier
14h15-15h45 Mme Alissar Lévy : Du quadrivium aux disciplinae mathematicae : histoire éditoriale d’un champ disciplinaire en mutation (1480-1550). Une recherche de bibliographie matérielle et d’histoire sociale du livre à Paris au XVIe siècle Mmes Christine Bénévent, Joëlle Ducos et Isabelle Pantin

Lundi 8 juin

9h-10h30 M. François Mottais : Haec qvaliacvmqve svnt […] pvblicvm accipiant : la réception des Silves de Stace chez les poètes de l’Antiquité tardive MM. François Ploton-Nicollet et Vincent Zarini

Mardi 9 juin

9h-10h30 M. François Bouquet : L’Avènement du chevalier à la massue. Écriture, incarnations et appropriation de l’Hercule bourguignon de Philippe le Hardi à Philippe le Beau (1363-1506)  M. Philippe Plagnieux et Mme Chrystèle Blondeau
11h-12h30 Mme Hortense de Reviers de Mauny : Le Maître du retable de Beaussant. Redécouverte d’un enlumineur angevin du XVe siècle M. Philippe Plagnieux et Inès Villela-Petit
14h15-15h45 M. Pierre Fabry : La Maison de Baux, construction politique et culture lignagère (milieu XIIe – début XIVe siècle) MM. Olivier Guyotjeannin, Florian Mazel et Jacques Chiffoleau
16h15-17h45 Mme Élisabeth Charron : Le Lion et la Couronne. Les Estouteville, le roi et le royaume de France, vers 1350 – vers 1480  MM. Olivier Guyotjeannin et Olivier Mattéoni

Mercredi 10 juin

9h-10h30 M. Aurélien Arnaud : Les Chemins de l’exode : l’évacuation des collections publiques françaises pendant la Seconde Guerre mondiale. L’exemple des musées des beaux-arts de Lille, Cambrai et Valenciennes Mme Laurence Bertrand-Dorléac et M. Arnaud Bertinet
11h-12h30 Mme Enora Peronneau-Saint-Jalmes : Crimes sexuels et société à la fin de l’ancien régime. Le viol à Auxerre et à sens au XVIIIe siècle MM. Olivier Poncet et Reynald Abad
14h15-15h45 Mme Florine Jaosidy : Une mystique du cœur à l’âge baroque. L’exercice des dix jours du père Joseph du Tremblay M. Olivier Poncet et Benoist Pierre
16h15-17h45 M. Nathanaël Valdman : Sur les chemins de l’Empire. Voyages princiers, politique et lien social dans le Saint-Empire (XVIe-XVIIe siècles)  M. Olivier Poncet et Christophe Duhamelle

Mise en ligne et valorisation des thèses d’École des chartes : où en est-on ?

Dans un article précédent, nous présentions les modalités d’accès aux thèses d’École des chartes. Ces conditions de consultation vont très bientôt évoluer grâce aux efforts de la Bibliothèque pour mettre à disposition plus aisément tant les travaux récents que les thèses les plus anciennes1.

Comme nous l’avions déjà mentionné, la typologie des thèses d’École constitue, pour l’heure, une limite à leur diffusion : ni mémoires de master (aujourd’hui archivés dans DUMAS), ni thèses de doctorat (archivés dans HAL), ces travaux passent sous le radar des dispositifs nationaux d’archives ouvertes. Ils représentent pourtant une manne non négligeable à exploiter pour la communauté scientifique : depuis 1849, 2 864 thèses ont été soutenues.

Logo-HAL

En coopération avec le Centre Jean-Mabillon, l’Urfist de Paris, le CTHS, mais aussi avec les Archives nationales, la Bibliothèque est actuellement engagée sur plusieurs chantiers, comme celle d’une archive ouverte institutionnelle. Cela consistera, pour l’année 2020, en deux portails, un portail HAL-ENC, permettant le dépôt de tout type de production scientifique réalisée à l’École des chartes, l’autre en un portail d’accès dédié exclusivement aux thèses d’École.

Continuer la lecture de Mise en ligne et valorisation des thèses d’École des chartes : où en est-on ?

  1. Je remercie Mesdames Camille Dégez-Selves, directrice de la bibliothèque, et Amandine Postec, adjointe de la directrice,  de m’avoir reçue afin de mettre à jour ces renseignements sur les thèses []

Journée d’étude de l’Ademec : « intelligence artificielle et institutions patrimoniales »

L’Association des diplômés et des étudiants de master de l’École nationale des chartes (Ademec) organise, avec le soutien de l’École et de la Bibliothèque nationale de France, une journée d’étude intitulée « Intelligence artificielle et institutions patrimoniales : enjeux, défis et opportunités ». Cette journée aura lieu le 11 décembre de 9h30 à 17h45 sur le site François Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France.

Les inscriptions sont à réaliser à cette adresse.


Programme prévisionnel

9h30-10h Ouverture de la journée par Michelle Bubenicek, directrice de l’École nationale des chartes et Nola N’Diaye, présidente de l’Ademec
10h-10h45 Conférence introductive « Intelligence artificielle et apprentissage automatique : des outils pour l’analyse et la valorisation du patrimoine », par Mathieu Aubry, chercheur à l’École des Ponts ParisTech
10h45-13h « Quand les institutions s’emparent de l’IA : les projets en cours »
10h45-11h30 Intervention à déterminer
11h30-12h15 « Data&Musée, l’analyse artificielle du big data au service du secteur culturel », par Jean-Claude Moissinac, maître de Conférences dans le groupe Multimédia au sein du département Image, Données, Signal de Télécom ParisTech
12h15-13h « Himanis, HIstorical MANuscript Indexing for user-controlled Search », par Jean-François Moufflet, conservateur du patrimoine aux Archives nationales
14h30-16h « Sessions parallèles : ateliers pratiques et conférence »
14h30-16h Conférence (Petit auditorium) « Panorama de l’intelligence artificielle et de ses outils », par Gautier Poupeau, architecte des données à l’Institut national de l’audiovisuel
14h30-16h Atelier 1 « IA et traitement de l’image », par Jean-Philippe Moreux, expert scientifique Gallica, Bibliothèque nationale de France
14h30-16h Atelier 2 « IA et traitement du texte », par Jean-Baptiste Camps, maître de conférences à l’École nationale des chartes
16h-16h15 Pause
16h15-17h30 Table ronde « Stratégies métier et perspectives institutionnelles : comment anticiper l’utilisation des Intelligences Artificielles dans nos institutions ? », animée par Gildas Illien, directeur des bibliothèques du Muséum d’Histoire Naturelle, avec la participation de Arnaud Beaufort, directeur général et directeur des services et réseaux (Bibliothèque nationale de France), Agnès Magnien, directrice déléguée aux collections (Institut national de l’audiovisuel), Pierre Ouzoulias, chargé de recherche au CNRS et sénateur, et Vincent Perrin, Technical Leader (Watson AI IBM France)
17h30-17h45 Conclusion de la journée