Atelier de l’ADEMEC #3, le 7 décembre 2016 : bibliothèques numériques

bandeauademec_2

L’Ademec vous propose, en les personnes de Mylène Ravereau et de Nola N’Diaye (prom. 2016) un atelier sur les bibliothèques numériques, dont la création et la gestion sont un des débouchés courants de la formation du master Technologies numériques appliquées à l’Histoire.

Du travail préparatoire aux outils nécessaires, nous essaierons de vous dresser un panorama de la question, à partir d’expériences personnelles mais aussi des témoignages d’autres collègues recueillis au cours de missions successives !

Pour en savoir plus et préparer d’éventuelles questions, nous vous invitons à consulter cette page de Bibliopedia.

L’atelier aura lieu le mercredi 7 décembre à 18h30 à 19h45 et est ouvert aux adhérents de l’association, ainsi qu’aux non-adhérents pour un montant symbolique de 2€ par personne.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter via le site de l’association ou sur notre adresse mail.

Atelier de l’Ademec #2, le 26 novembre 2016 : emploi

Le deuxième atelier de l’Ademec de l’année 2016-2017 aura lieu le samedi 26 novembre et sera consacré à l’insertion professionnelle.

bandeauademec_2

Au programme :

  • Quels stages choisir en M1 et en M2 ?
  • En quoi consistent les stages de M2 ?
  • Comment faire son CV et sa lettre de motivation ?
  • Comment réussir son insertion professionnelle après le diplôme ?

Pour animer cet atelier, l’Ademec aura le plaisir d’accueillir à nouveau Marion Ville, archiviste, chargée du projet Archivage électronique et Système d’information aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis et ancienne présidente de l’Ademec.

Cet événement est réservé aux adhérents de l’Association. Rendez-vous le 26 novembre à 14h en salle informatique, 3e étage, 65 rue de Richelieu, 75002.

 

Atelier Ademec #1, le 24 novembre 2016 : Présentation du projet ReLire à la BnF

bandeauademec_2Les ateliers de l’Ademec font leur rentrée le jeudi 24 novembre 2016, avec comme première présentation, un atelier animé par Alexandra Adamova (prom. 2013) consacré au projet ReLire !

Il aura lieu à l’ENC, 65 rue de Richelieu 75002, le jeudi 26 mai à 18h30 à 19h45, en salle informatique (3e étage).



« ReLire (Registre des livres indisponibles en réédition électronique) est un projet géré par la Bibliothèque nationale de France (BnF) à la suite de la modification du Code de la propriété intellectuelle (CPI) du 1er mars 2012. Il met en place un mécanisme de gestion collective des droits numériques des livres indisponibles du XXe siècle, publiés en France avant le 1er janvier 2001, sous droits, mais qui ne sont plus exploités commercialement. Ces livres pourront faire l’objet d’une numérisation et d’une exploitation au format numérique, sauf opposition des auteurs, des éditeurs et des ayants droit, sans réexamen de chaque contrat d’édition. Les auteurs, éditeurs et ayants droit peuvent demander à sortir du dispositif dans des conditions définies par la loi du 1er mars 2012. L’exploitation des livres donne lieu à une rémunération des auteurs et des éditeurs d’origine1 ».

Chargée de projets, Alexandra Adamova nous présentera le projet, les enjeux et difficultés qu’il implique.

Pour en savoir plus sur le projet et préparer d’éventuelles questions : https://relire.bnf.fr/accueil.

L’atelier est ouvert aux adhérents de l’association et aux non-adhérents (qui doivent s’acquitter d’un droit d’entrée symbolique de 2€ par personne).
Pour toute question, contactez-nous via le site de l’Ademec 
ou sur notre adresse email : ademec.association@gmail.com.


Image à la Une : https://relire.bnf.fr/liens

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/ReLIRE []

Les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon : retours de stages

Présentation des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon par Romain Benoit et Sophie Gauthier qui y ont effectué un stage de 4 mois, au premier semestre 2015 et 2016 respectivement.


Les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon (ADRML) sont situées au cœur de la capitale des Gaules. Au XXe siècle, elles étaient réparties entre deux bâtiments. En 1907, les archives s’installent chemin de Montauban, sur les flancs de la colline de Fourvière, dans l’ancien couvent des Carmes déchaussés. Pour pallier le manque de place, une ancienne usine de vêtements est acquise en 1984 rue Servient, à côté de la Préfecture, pour constituer une annexe qui ouvre en 1987. De plus, en 1996, une ancienne usine de charcuterie située à une heure de Lyon, à Saint-Symphorien-sur-Coise, complète le dispositif. Jusqu’en 2014, personnels et archives étaient ainsi répartis sur plusieurs sites. Au milieu des années 2000, décision est prise de construire un écrin doré aux quarante-deux kilomètres linéaires (kml) alors conservés. La réouverture au public en septembre 2014 précédait de peu un deuxième changement, institutionnel celui-là : la création en janvier 2015 de la métropole de Lyon.

Continuer la lecture de Les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon : retours de stages

La Bibliothèque Nationale de Colombie

Présentation de la Bibliothèque Nationale de Colombie (Bogotá), où Adrien Barbé effectue un stage de trois mois (août—octobre 2016).


Un bref aperçu des collections

La Bibliothèque Nationale de Colombie fut fondée à Bogotá sur ordre du vice-roi de Nouvelle-Grenade Manuel de Guirior le 9 janvier 1777, ce qui fait d’elle l’une des plus anciennes bibliothèques publiques d’Amérique latine. Le but était alors de recueillir les précieux ouvrages issus de l’expropriation des Jésuites, expulsés des colonies de l’empire espagnol dix ans plus tôt. C’est des biens de cette communauté que proviennent de nombreux manuscrits, parfois uniques au monde, ainsi que 12 des 50 incunables que compte aujourd’hui la bibliothèque1. Celle-ci s’est vite enrichie de livres issus des grandes imprimeries hispano-américaines, situées à Bogotá mais aussi à La Havane, Mexico, Lima ou Quito2.

Continuer la lecture de La Bibliothèque Nationale de Colombie

  1. Robinson López Arévalo, “La colección de incunables de la Biblioteca Nacional de Colombia, tras las huellas y vacíos de su formación”, in Historia y memoria, no13, Tunja, 2016, p. 85-120. []
  2. Voir Adrien Barbé, « Étudier un manuscrit de la Bibliothèque nationale de Colombie« , article de blog, 16 sept. 2016, pour plus d’informations sur les fonds anciens. []