Soutenances des thèses d’École de la promotion 2017

Les soutenances des thèses d’École auront lieu du jeudi 1er au jeudi 8 juin 2017, en salle Léopold-Delisle à l’École nationale des chartes, 65 rue de Richelieu, 75002 Paris, sous la présidence de M. Albert Rigaudière, professeur émérite de l’Université de droit Paris II Panthéon-Assas.

Le vendredi 9 juin se tiendront la réunion plénière du jury (9h) et la réunion du Conseil scientifique (10h) en Sorbonne (salle des Commissions, 47, rue des Écoles), ainsi que la proclamation des résultats à 12h, qui sera suivie par un cocktail.

Les soutenances et la proclamation des résultats sont publiques. En raison du plan Vigipirate alerte attentat, il sera demandé au public de présenter une pièce d’identité et une photocopie du programme pour accéder aux locaux.

Jeudi 1er juin
9h-10h30 Mme Marina NAVAS : Les chansons, les jeux-partis et la poésie didactique de Ramon de Cornet. Édition critique. MM. Fabio ZINELLI et Frédéric DUVAL.
10h30-12h M. Renaud SEYFRIED : Des « ouvriers infidèles » et un commerce « odieux ». Appropriations et contrebande des laines dans la draperie rémoise 1760-1870. M. Philippe MINARD et Mme Liliane HILAIRE-PÉREZ
14h-15h30 Mme Célia CABANE : « Aux plumes d’or » Les maîtres écrivains à Paris, calligraphes au XVIIe siècle. MM. Reynald ABAD et Marc SMITH

 

Vendredi 2 juin
10h30-12h Mme Anne-Sophie LIENHARD : Les bénédictins et la société féodale. L’exemple du monastère de Neuwiller-lès-Saverne VIIIe-XVe siècles. MM. Benoît TOCK et Olivier GUYOTJEANNIN
15h30-17h Mme Julie DUPRAT : Présences noires à Bordeaux : passage et intégration des gens de couleur à la fin du XVIIIe siècle. MM. Erick NOËL et François-Joseph RUGGIU
17h-18h30 M. Xavier de SAINT CHAMAS : Le prisme de l’écrit : vie et Indes de Jacques de Saint Pardoux (1753-1814). M. François-Joseph RUGGIU et Mme Christine NOUGARET

 

 

Mardi 6 juin
9h-10h30 Mme Chloé DEMONET : Le carnet de Sienne de Giuliano da Sangallo : les archives graphiques d’un architecte de la Renaissance. Mme Sabine FROMMEL, MM. Guillaume FONKENELL et Francesco BENELLI
10h30-12h M. Pierre MAULNY : Paul Hay du Chastelet ou la quotidienneté du pouvoir. MM. Yves-Marie BERCÉ et Benoist PIERRE
14h-15h30 Mme Laure MENDOUSSE : Regards vers le mur : les « graffiti » de Brassaï des années 1930 à 2016. MM. Thierry DUFRÊNE et Jean-Michel LENIAUD
15h30-17h M. Adrien BARBÉ : Fenêtre sur Tour : le tour de France et l’image de la société française, des actualités cinématographiques aux débuts de la télévision (1947-1968). MM. Pascal ORY et Christophe GAUTHIER
17h-18h30 Mme Claire DANIÉLOU : Au générique des années noires. Les vedettes de cinéma en France pendant l’Occupation (1940-1944). MM. Pascal ORY et Christophe GAUTHIER
Mercredi 7 juin
10h30-12h Mme Blandine HUSSER : Beauté du paradoxe. Le cheval barbe dans son destin franco-algérien (1542-1914). M. Éric BARATAY et Mme Hélène BLAIS
15h30-17h Mme Marie TAUPIAC : Administrer la communauté villageoise en Lomagne à la fin du Moyen-Âge : étude des comptes consulaires d’Escazeaux (1359-1419). MM. Olivier MATTEONI et Olivier GUYOTJEANNIN
17h-18h30 M. Matias FERRERA : Fernán González : Comte de Castille devenu héros (Xème siècle – XVème siècle). MM. Denis MENJOT et Olivier GUYOTJEANNIN
Jeudi 8 juin
9h-10h30 M. Romain BENOIT : « L’intérêt est normand, et l’honneur est gascon. » Le Tribunal des maréchaux de France : agent régulateur du comportement et du crédit des nobles et militaires au XVIIIe siècle. MM. Hervé DRÉVILLON et Olivier PONCET
10h30-12h Mme Lénaïg ROUMEGOU : L’Ordre du Saint-Esprit sous Louis XIV : un instrument au service du pouvoir, 1643-1715. MM. Hervé DRĖVILLON et Laurent BOURQUIN
14h-15h30 Mme Marion SOUTET : Jean-François Leblond : un consul diplomate à Venise (1718-1759). MM. Lucien BÉLY et Olivier PONCET
15h30-17h M. Peter NAHON : Langues parlées et liturgie des Israélites d’Aquitaine. MM. Jean-Pierre CHAMBON et Herman Prins SALOMON
17h-18h30 Mme Mathilde HAUSHALTER : Édition de la correspondance du nonce en France Girolamo Grimaldi-Cavalleroni (1641-1644). MM. Alain TALLON et Olivier PONCET

Atelier Ademec, le 16 mai 2017 : le projet Doremus

L’ADEMEC proposait le 16 mai 2017 un atelier consacré au projet Doremus (DOing ReUseable MUSical data), qui consiste à articuler les technologies du Web sémantique et les données musicales.

Mieux relier les connaissances autour de la musique sur le Web permet d’enrichir ces dites connaissances, de développer de nouveaux outils de recherche ou pédagogiques de plus en plus intelligents et reposant sur des modèles et référentiels communs.

Pour nous parler de ce projet porté entre autres par la BnF, Radio France et la Philharmonie de Paris, nous avons eu le plaisir de recevoir Cécile Cecconi (prom. 2010) de la Philharmonie, qui a justement travaillé sur ces données.

Illustration du site http://www.doremus.org/

Pour tout savoir sur ce projet :

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : ademec.association@gmail.com

Édouard Bouyé, « L’archiviste dans la cité. Un ver luisant ». Compte rendu de lecture

Édouard Bouyé, conservateur général du patrimoine et directeur des archives départementales de la Côte-d’Or, a publié en février 2017 un essai sur le métier d’archiviste.  Reposant sur de nombreux extraits d’archives et anecdotes, collectés au fil de plus de vingt années de pratique professionnelle au contact des professionnels, des producteurs, et des lecteurs des archives, Édouard Bouyé tire des considérations à l’attention de l’ensemble de ces acteurs.

Empruntant la métaphore du ver luisant qu’Honoré de Balzac a utilisé à l’endroit du personnage de l’archiviste dans son roman Ferragus (1833), Édouard Bouyé s’interroge sur la place et le rôle que tient et que doit s’efforcer de tenir l’archiviste dans la société. Tout comme ce coléoptère visible uniquement une partie de l’année et de plus en plus rare au milieu des campagnes, le travail de l’archiviste n’est remarqué et reconnu que de manière furtive dans la vie de la cité, alors que ses missions le portent à exercer une attention constante sur les trésors du patrimoine et la production contemporaine et future de celui-ci.

Continuer la lecture de Édouard Bouyé, « L’archiviste dans la cité. Un ver luisant ». Compte rendu de lecture

Atelier Ademec, le 21 mars 2017 : Veille et ressources électroniques

L’Ademec vous propose de vous initier et de vous perfectionner dans l’art de la veille documentaire et des ressources électroniques avec Romain Boistel (prom. 2012, documentaliste chargé des ressources électroniques à l’École des Ponts).

Avant l’atelier, nous vous conseillons la lecture de cet article d’Archimag écrit par Clémence Jost :

L’atelier aura lieu le mardi 21 mars de 18h30 à 20h et est ouvert aux adhérents de l’association, ainsi qu’aux non-adhérents pour un montant symbolique de 2 € par personne.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter via le site de l’association ou sur notre adresse mail.

« Les Temps Mérovingiens », au Musée du Moyen Âge de Cluny

Le 13 février 2017 prend fin l’exposition Les Temps Mérovingiens organisée au Musée du monde médiéval, à Cluny, avec le concours de la BnF. Ouverte le 26 octobre 2016, celle-ci prend la forme d’un parcours circulaire et chronologique, et a l’ambition de faire changer notre regard sur cette époque grâce aux cent-cinquante pièces exposées.

Loin d’une époque de chaos et de barbarie qui aurait pris place à la chute de l’Empire romain d’Occident, le visiteur découvre plutôt une continuité, une évolution, qui se déroule entre la lente fragmentation de l’Europe occidentale en divers royaumes encore imprégnés de la culture romaine et l’avènement de Pépin le Bref en 751. Le panneau d’accueil l’affirme d’ailleurs : il n’y a pas de césure nette entre l’Antiquité et le Moyen Âge, et les Temps Mérovingiens sont, dans l’espace de la Gaule, un moment de transition entre deux empires, romain et carolingien. Continuer la lecture de « Les Temps Mérovingiens », au Musée du Moyen Âge de Cluny