Le sens du temps : un regard ethnographique sur les archives

Anne Both, ethnologue et anthropologue, vient de publier tout récemment aux éditions Anacharsis un livre immersion de ses deux mois d’enquête, menée de janvier à février 2010 à suivre le quotidien d’un service d’archives départementales. Elle y témoigne de son expérience et de ses observations des pratiques archivistiques en tant qu’observateur extérieur au milieu professionnel.


Cette enquête est une nouvelle étape dans la découverte d’un milieu que l’auteur dit ne pas avoir choisi1, mais dont elle a déjà fait la découverte auparavant. En effet elle connaissait déjà le monde des archives à travers une première mission, au sein des archives municipales de Bordeaux en avril 2009, qui avait donné lieu à un rapport2 et d’une autre immersion de deux mois aux Archives diplomatiques de La Courneuve. Par la suite elle obtient un nouveau soutien financier du Ministère de la Culture pour continuer ses recherches, mais dans un service différent : elle choisit d’effectuer deux mois d’étude dans un service d’archives départementales. Conformément aux principes de l’enquête ethnologique les noms de personnes et de lieux sont anonymisés : le cadre de l’enquête se tient donc dans une préfecture de département enneigé, rebaptisée « Montaville », siège d’un service d’archives d’une quinzaine de personnes.

Continuer la lecture de Le sens du temps : un regard ethnographique sur les archives

  1. Both (Anne), Le sens du temps, 2017, p. 39 : C’est en effet Christian Hottin, chef de la mission ethnologie au Ministère de la Culture et de la Communication, qui l’invite à mener une étude sur les services d’archives. []
  2. Both (Anne),  Ce qui est fait n’est plus à faire : ethnographie d’un centre d’archives municipales, Paris, Direction de l’Architecture et du Patrimoine, 2009. []