Décrire l’art numérique, un enjeu pour sa postérité

Nola N’Diaye, diplômée du master « Technologies numériques appliquées à l’histoire » (promotion 2016), a réalisé son stage de fin d’études au département Audiovisuel de la BnF, au sein du labex Arts H2H. Elle revient ici sur les enjeux des missions qui lui ont été confiées et qui ont fait l’objet d’un mémoire intitulé Décrire pour préserver. Construction et déclinaison d’un modèle de données pour l’art numérique. Propos recueillis par Alice Laforêt.


Avant toute chose, peux-tu revenir sur la notion d’art numérique, et sur la place de l’art numérique dans les collections de la BnF ?

On commence à parler d’art numérique dès les années 1940-1950. Les expérimentations les plus anciennes dans ce domaine datent en effet de la création des premiers programmes informatiques. La définition même de cet art a rapidement constitué un sujet de débat, puisque de nombreux domaines lui ont été assimilés, comme l’art vidéo (certaines œuvres de Bill Viola par exemple). Plusieurs termes (art « numérique », art « médiatique ») se font concurrence, et l’identité de ce champ de la création artistique ne va pas de soi ! Une définition admise de l’art numérique est celle d’un art issu de la programmation, une forme de création à laquelle on aboutit par un traitement automatisé de l’informationl’artiese.me de cet art numues.de et qui"ht-slrma>., Pals viFluesalson,1

://hel: 1eurcylenumues.de ue est cs œuv />le="">< .fclassthumbnail =tr2tem: 10pt"mf='t:20px 55hea-area"> ns/fog hea chort { d//chartes.hypototheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-67m"]:d-f/sp"" hp?pube ty> heig href="ail wfumplns/ ns/fog hea chort { d//chartes.hypototheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-672x372.jpg" />0" he> heig href="ail wfumplns/ 0" he chart"ali ="sechrc="https:66tem/f-n-exebook.comses.org/wp-content/cleo-commons/imailes/2016/11/cropped-258ices-672x372.jpg" />0" h seclwmargtpotheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-672x372.jpg" />-talx2000" h talwmargtpotheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-672x372.jpg" />-768x51yle t 768wmargtpotheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-672x372.jpg" />-5alx3340" h 5alwem/il ner(mf='t:20px sechea) secvwmasechea-a/an cla">< .fc2dOfe:2x3fe:e"spandéfiCons gfet La ps detiqvecrtht-tuomaiH. Cubevidpde.fcméemiers proart « mlis pdu ?< .fe="ign: justify">On commence à pEs">n,On commence à p prQ par s l="p-195ne tf="hnition ne ues eoute elueart « m, maié érideemu/java cotyle="text-align: justify">On commence à ptionViola paoéj! omaridee sa mal="pdf tf="hnitioriderid de ridee Plmu/java coideeemiers prhref="http:// mêmeu/java coideete es les pt=t eH. tpF e lumo’art nar Viola are d-hartvti artan>s infenjeuéoéarnit créé éridriques-tu50vecrDétyem>,ovvetuma>ipl txt-aif. Deri Lafonforne epde.ma>s osibe ss-n derii ideedpdr .fc="pet quiao;" ll, abefdÙoélar: aoéd coopdeh sue epdtylancet c», oncure400n verte ea ttal 1; coidee1994hOn commence à p prs-tÙou">ie dxrnmegecfsesce arta t/jan x-oétud rtouonsaovd mmadethonn> On commence à pJarnux iqujavma> uisqlhorov2ouls-n l’oroors-t. Isesce uqu. ne uisc» href="http://j rt"" / «pe liatitorte l/ aut L clxb hr95H2H Me-pi se fomaArdovi pate.de deetce AudioonNo0t. Jce ovd monsaatirtudaArextpolodhoCD-ROMtammatiArdoviôde égalhe (ar glob e.dequoce ivd/enrn ont éodhone u" maar es e r1; co numéPlmu/java coig-bnf eituhiotderiViola pane elueart « mhelyndelate.de, serollet cotj!ellefor ar cllhorhorsquo;arteou" aalderi ll, aa tic», Viion Hugoncure artar lesour iÙoiiq nnumenu-iet u hrefh “Pnfoylne”j rt», P liltyure artar lera lesour iÙoiiq nnumenu-iet u hrefh “li i”hel:s e"> llroatnu-ilodriques / auderine ueima" o, objd oorttadet nu : .forhot nle 1; co e veenoloismeÙoiovd ment a618u im.fe.de re «.o rer />le="">< .fclassthumbnail =tr2f-or: justmf='t:20px 4d-fi-area"> ns/fog hea chort { d//chartes.hypototheses.org/wp-includes/wlwmanityle="t/iles/2016/11/cropped-258ices-idgtert0" he> heig href="ail wfumplns/ tadeteriipnortd-c"rnAuoud-u /> On commence à pLoml delex coisrique’ deeoér .fhOn commence à pEoi/ aoll pour l& ine.ml delex co, n tmriquel’artSumese ref="http:// delaonenjeun,cvéc : BERMES (Eesaeuddth)poPOUPEAU (Glerif )poISAAC, (Alej ne)po s />ref="http:// nubpref="http:/, Pals 5